ROBERTA MAMELI soprano


Née à Rome, Roberta Mameli, diplômée en chant au Conservatoire de Nicolini à Piacenza et en violon à la Scuola Civica di Cremona, a suivi des master classes avec Bernadette Manca di Nissa, Ugo Benelli, Claudio Desderi et Enzo Dara. Pour le répertoire de musique ancienne, elle a aussi étudié avec Roberta Invernizzi et Sara Mingardo.

Elle est régulièrement invitée par les opéras et salles de musique les plus prestigieux, avec des conducteurs tels que C. Abbado , UB Michelangeli, F. Bonizzoni, FM Bressan, D. Callegari, C. Cavina, A. Curtis, O. Dantone, P. Goodwin, Chr. Hogwood, C. Rovaris, FM Sardelli, J. Savall J. Tate ou R. Terakado.

Très demandée pour le répertoire baroque, Roberta Mameli travaille avec plusieurs ensembles sur instruments d'époque, tels que Accademia Bizantina, Contrasto Armonico, Ensemble Inégal, Il Complesso Barocco, L'Arte dell'Arco, La Risonanza, La Venexiana, Le Concert des Nations et Modo Antiquo.

On a notamment pu l'entendre dans les œuvres suivantes :
Monteverdi: « Il combattimento di Tancredi e Clorinda » et « Il ballo delle Ingrate » à Crémone et Ratisbonne ; « San Giovanni Battista » de Stradella (Hérodiade) au festival d'Utrecht, Viterbo et à La Chaise-Dieu ; « L'Incoronazione di Poppea » de Monteverdi (Nerone) sous la direction de C. Cavina à Hanovre, Ratisbonne, Paris , Milan et Periguex ; « Orfeo ed Euridice » de Fux (Proserpine) avec Le Concert des Nations dirigé par J. Savall au Festival Styriarte à Graz ; « L'Orfeo » de Monteverdi au Festival de Santander ; « L'Olimpiade » de Pergolesi (Aristée) à l'Opéra Rara Accademia Bizantina et O. Dantone à Cracovie, « Athalia » de Haendel (Josabeth) avec Capella Cracoviensis / P. Goodwin ; « Teuzzone » de Vivaldi (Cino) avec Le Concert des Nations / J. Savall à Versailles (enregistrement naïve) ; « Il novello Giasone » (Isifile) de Cavalli / Stradella au Festival de Martina Franca ; Requiem de Mozart avec orchestre et le choeur du Maggio Musicale Fiorentino sous Chr. Hogwood à l'Anima Mundi Festival de Pise ; « Così fan tutte » ( Dorabella ) direction de R. Terakado au Festival Hokutopia à Tokyo ; « Il ritorno d'Ulisse in Patria » de Monteverdi (Minerva) au Concertgebouw d'Amsterdam et à Ratisbonne avec La Venexiana / C. Cavina ; « Deidamia » de Haendel (Nerea) au Theater an der Wien et à Braunschweig, « Ariodante » de Haendel (Ginevra) à Turin et Bucarest, Orlando de Haendel (Angelica) à Versailles, le tout avec Il Complesso Barocco / A. Curtis ; « La Giuditta » de Scarlatti (rôle titre) avec La Venexiana / C. Cavina à Cracovie ; Agrippina de Haendel (Poppée) et « Orlando Furioso » de Vivaldi (1714) (première mondiale) au Festival de Beaune avec Modo Antiquo / FM Sardelli, « Agrippina » (Poppea) au Théâtre de Kiel sous R. Dubrovsky ; Amadigi (Melissa) au Theater an der Wien avec Il Complesso Barocco ; et « Serse » (Atalanta) avec J.- Chr . Spinosi au Konzerthaus de Dortmund ; « L'incoronazione di Dario » de Vivaldi avec l’Accademia Bizantina (Tournée européenne et rec naïve) et « Orfeo ed Euridice » de Gluck (Eurydice) avec Modo Antiquo au Festival de Beaune ; Catone in Utica de Vivaldi (Cesare) avec Complesso Barocco (tournée européenne et enregistrement Naïve) ; « Il Farnace » de Vivaldi au Maggio Musicale Fiorentino sous la direction de FM Sardelli, et « l'Orfeo » de Monteverdi au Festival Enescu à Bucarest, « Le nozze di de Figaro » de Mozart (Susanna) avec R. Terakado au Festival de Hokutopia à Tokyo; le Messie de Handel à Prague avec le Collegium 1704 / V. Luks ; « La Création » de Haydn avec l'Orchestre d'Ulster menée par Jean-Luc Tingaud à Belfast.

Elle se produira cetta année dans « Giove in Argo » de Haendel (Iside) avec L'arte del Mondo dirigé par Werner Ehrhardt au Händel Festspiele de Halle ; « Armida » (rôle-titre) de Traetta sous la direction de Diego Fasolis au Festival della Valle d'Itria à Martina Franca ; « Alcina » de Handel avec accademia Ottavio Concert solo avec la Camerata Köln (Berlin) « L’Incoronatione di Poppea » de Monteverdi avec La Venexiana en tournée au Japon

Dans sa discographie récente, on retrouve : « Teuzzone », « Orlando Furioso (1714) » et « Catone in Utica » de Vivaldi chez naïve ; « L'Incoronazione di Poppea » et « Il ritorno d'Ulisse in Patria » de Monteverdi, et « Artemisa » de Cavalli chez Glossa ; « Il Diamante » de Zelenka pour Nibiru ; Lacrime amorose, album solo pour Dowland et Company (Japon) ; Cantates de Haendel, album solo pour Ayros ; son autre album solo « 'Round M - Monteverdi meet Jazz» chez Glossa: a été l'une des meilleures ventes de CD en 2010.

En été 2014, elle s'est produite dans le cadre des Concerts de Saint Germain les 10 et 11 août, en récital de Haydn et Mozart avec Michel Kiener. En mars 2015, elle a remporté un véritable triomphe dans le rôle de Suzanne des Noces de Figaro à l'opéra de Kiel.


Design by Neo Neo